Touristes : préservez l’habitat naturel pendant votre séjour

Ordures jetées au sol, voitures faisant la queue pour entrer dans ces lieux, cueillette intempestive… le tourisme de masse peut avoir des effets désastreux. Ainsi certains sites français tentent de prendre des mesures pour protéger ces lieux qui attirent chaque année des milliers de touristes. De ce fait, comment préserver l’habitat naturel pendant votre séjour ?

Choisir des activités touristiques respectueuses des animaux et de l’environnement

Nous aimons tellement nos animaux, malheureusement beaucoup d’entre eux sont maltraités dans certains pays. On pense surtout aux éléphants en Thaïlande, ils sont torturés pour qu’on puisse grimper dessus… les animaux vraiment libres ne vous laissent pas les approcher normalement.

Essayez donc de comprendre le respect des animaux lorsque vous allez dans un zoo, un parc ou faites des activités avec des animaux. Surtout, évitez de nourrir les animaux sauvages. Ces espèces animales n’ont pas besoin de vous pour survivre. Mais si vous les nourrissez, vous les habituez à se nourrir, puis oubliez de chasser et quittez leur habitat… ce qui pourrait entraîner leur disparition !

Aussi, lorsque vous faites un événement touristique, choisissez un événement organisé par les locaux. Par exemple, évitez le golf et préférez le tir à l’arc dans les petits clubs des locaux.

Mieux communiquer sur les bonnes pratiques

Au parc des Écrins, le nombre de touristes a nettement augmenté depuis la fin du confinement. Mais l’afflux de ces touristes, pas toujours habitués au geste de profiter de la nature sans la détruire, s’est accompagné d’une augmentation des comportements non civilisés. Les responsables du parc ont donc décidé de lancer une campagne de promotion des bonnes pratiques : ne pas approcher les chiens de berger, ne pas faire de feu, ne pas jeter… Pour faire passer le message, deux canaux sont privilégiés : Instagram, où de nombreux nouveaux randonneurs trouvent leur destination. Mais aussi sur les lieux, des vigiles doivent être présents pour sensibiliser.

Respectez la nature qui vous entoure

Pendant les vacances, nous faisons souvent des balades ou des randonnées dans la nature, qui nous permettent de découvrir la faune qui nous entoure sans penser à protéger la végétation. Il peut paraître évident de ne pas jeter ses déchets dans la nature, mais nous préférons le préciser. Nous vous recommandons d’apporter un sac de courses pour y mettre vos déchets et ramasser les déchets des autres touristes en cours de route. Le cabas vous permet également de l’utiliser lors de vos courses.

Ne touchez pas à la faune et à la flore, respectez la biosphère. Si vous voyez de belles plantes ou fleurs, évitez de les toucher et ne les sortez pas de leur environnement naturel. Ils n’apparaissent jamais par accident et peuvent agir comme les poumons de la nature autour de vous, en particulier des abeilles ou des animaux. On pense notamment aux plantes de montagne.

Bref, tous les acteurs de l’industrie du tourisme sont incités à pratiquer un tourisme durable pour qu’il devienne à terme banal voire la norme. Autre acteur du tourisme durable : les touristes eux-mêmes. Pour promouvoir un tourisme durable, il est demandé aux visiteurs de suivre les règles de base du tourisme responsable :

  • tri des ordures,
  • limiter son impact sur l’environnement pendant le voyage,
  • privilégier les transports en commun ou les transports écoresponsables,
  • consommer localement,
  • intéressez-vous aux traditions locales et respectez-les, etc.