Comment voyager en avion avec bébé ?

La plupart de l’inconfort ressenti par les enfants dans un avion est dû aux changements de pression atmosphérique et d’oxygène dans l’air lorsque l’avion monte ou descend. Pour compenser ce phénomène, la cabine est artificiellement pressurisée. Pourtant, la pression atmosphérique et la concentration en oxygène d’un avion sont inférieures à celles auxquelles le corps humain est habitué au sol. Alors, comment voyager en avion avec bébé ? Les réponses dans cet article.

À quel âge faut-il voyager avec un bébé ?

L’âge du premier vol pour bébé peut varier selon la compagnie aérienne, mais il est généralement de 7 jours. Cependant, nous recommandons, sauf dans les situations majeures, d’attendre d’être à l’aise avec votre nouveau-né avant de comprendre sa réaction face à un risque. Vous serez sans doute plus zen. De plus, en attendant quelques semaines, le bébé sera vacciné pour côtoyer de nombreuses personnes pendant de longues périodes. Quoi qu’il en soit, n’ayez pas peur de prendre l’avion pour la première fois, mis à part les problèmes d’oreille, un premier voyage en avion avec un bébé est définitivement plus facile qu’avec un enfant de 2 ou 3 ans !

Quelles sont les conditions pour que les bébés voyagent en avion ?

Lors de l’achat de votre billet, n’oubliez pas de préciser que vous voyagez avec un bébé. Certaines compagnies aériennes proposent des sièges spécifiques qui permettent aux parents d’installer confortablement leur bébé dans un siège ou un porte-bébé adapté. Vous pouvez également choisir de voyager avec un bébé. Vous pouvez choisir en fonction du temps de vol.

Quels documents doit-on apporter dans un avion avec un bébé ?

Les enfants de moins de 18 ans doivent être munis de leur propre carte nationale d’identité pour voyager en France et dans l’UE, et détenir un passeport (et un visa si requis par le pays de destination) à leur nom pour voyager dans le reste du monde. Par conséquent, les enfants et les jeunes enfants doivent suivre les mêmes règles que les adultes et doivent être en possession des documents requis par les services de police, de douane et d’immigration du pays de destination. Tous présentés à l’enregistrement.

Comment embarquer avec un bébé ?

Anticipez et arrivez tôt à l’aéroport pour vous enregistrer : l’imprévu n’est jamais exclu. N’oubliez pas de le remplacer avant l’embarquement : vous serez plus à l’aise que dans un avion, car vous risquez d’attendre un peu avant le décollage. Vous pouvez également utiliser ce temps pour « épuiser » le bébé plus âgé avant de monter dans l’avion. Jeux, chansons, ils ont besoin de se dégourdir les jambes. Les valises de type Trunki sont idéales pour les enfants de 3 ans et plus (vous pouvez également les remorquer). D’un point de vue pratique, votre bébé devra descendre de la poussette pour franchir la barrière de sécurité afin de pouvoir le contrôler, mais si vous ne le pouvez pas, il peut rester dans vos bras.

S’il marche, il devra passer par lui-même. Un porte-bébé peut être très utile, surtout si vous avez déjà un autre enfant à gérer. Par conséquent, vous pouvez sortir des dossiers lorsque cela est nécessaire, et reprendre l’activité après un contrôle plus facile. Enfin, les familles avec de jeunes enfants bénéficient d’un embarquement prioritaire : l’équipage vous invitera à embarquer en premier. L’idée semble bonne… mais attendre un bébé dans un lieu clos n’est pas forcément confortable. Parfois, il vaut mieux attendre, mais pour bouger plus librement avec votre enfant.